Le Monde du 13 juillet 2011

L'affaire dite "Dominique Strauss Kahn" aura démontré la mort de la présomption d'innocence, et ce en dépit des derniers rebondissements favorables à sa défense, ne serait-ce que dans la vie médiatique et peut-être même dans notre société toute entière.